Hitler et la franc-maçonnerie PDF

Hitler et la franc-maçonnerie PDF ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires.


Comment les francs-maçons allemands ont-ils réagi à la prise du pouvoir par les nazis ? Himmler et son Ordre noir s inspiraient-ils de la franc-maçonnerie ? Arnaud de La Croix propose une enquête approfondie qui met en lumière l un des épisodes les plus mystérieux de la Seconde Guerre mondiale.
À l appui d une documentation foisonnante, d archives et de journaux intimes, l auteur remonte aux sources de l idéologie nazie. Il aborde aussi bien la passion des nazis pour l ésotérisme et les sociétés secrètes que la « chasse » dont les francs-maçons furent les victimes. En effet, convaincus qu une « direction juive » est à la tête de la franc-maçonnerie, les nazis jugent qu elle est le vecteur de la pernicieuse influence des Juifs. Dès lors, il leur faut la détruire. Néanmoins, les francs-maçons ne sont pas tous écartés du pouvoir. Pour preuve, le docteur Hjalmar Schacht, grand financier et maçon, qui accompagna le régime comme ministre et redressa l économie du Reich.

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Il fut ensuite rédacteur en chef du Magazin für Literatur à Berlin. 15 dernières années de sa vie. Durant ces dernières quinze années, le centre de son activité se situera à Dornach, près de Bâle en Suisse. Empire d’Autriche, actuellement en Croatie, de parents autrichiens.

Il continue à étudier la philosophie, en particulier Fichte. En 1882, Schröer conseille Steiner à Josef Kürschner en tant qu’éditeur de l’œuvre scientifique de Goethe. En 1884, Steiner devient le précepteur des enfants des époux Specht, et se consacre au jeune Otto qui est hydrocéphale. Il entame une correspondance avec Edouard von Hartmann. Il accepte de collaborer à l’édition des œuvres scientifiques de Goethe dans la grande édition de Weimar, celle dite  de la Grand Duchesse Sophie . Le 9 novembre, il donne une conférence :  Goethe, père d’une esthétique nouvelle .

L’année suivante, il lit Nietzsche et fréquente le salon de la théosophe Marie Lang. 1892, à 31 ans donc, il loge chez la veuve Anna Eunike et l’aide dans l’éducation de ses cinq enfants. En 1894, Steiner publie La Philosophie de la liberté, GA 4. Il met en scène la pièce de Maurice Maeterlinck : L’Intruse. Il donne aussi des conférences à l’association scientifique  Giordano Bruno  et à celles des jeunes chercheurs et écrivains  Die Kommenden .

1899, il commence à enseigner l’histoire, les sciences et la technique de l’expression orale à l’Université Populaire de Berlin fondée par Wilhelm Liebknecht. Il publie aussi son texte  L’Égoïsme en philosophie . Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. En 1900, à la demande du comte Brockdorff, Steiner donne une conférence sur Nietzsche à la Bibliothèque Théosophique. Une semaine plus tard, il donne au même endroit une conférence sur Goethe, à caractère ésotérique cette fois.