Journal et lettres de prison PDF

Anne Frank à l’école Montessori d’Amsterdam en 1940. La famille quitte Francfort pour Amsterdam à la fin de l’année 1933, afin d’échapper aux persécutions nazies à l’encontre des Juifs qui se multiplient depuis l’arrivée au pouvoir d’Adolf Journal et lettres de prison PDF en janvier. Son père Otto, l’unique survivant du groupe, revient à Amsterdam à la fin de la guerre et apprend que le journal d’Anne, dans lequel elle relate sa vision des événements du 12 juin 1942 jusqu’au 1er août 1944, a été préservé. Immeuble sur le Merwedeplein où Anne Frank vécut de 1934 à 1942.


Otto commence à travailler chez Opekta Works, une société qui vend la pectine extraite des fruits, et trouve un appartement à Merwedeplein dans la banlieue d’Amsterdam. 1942 en France ou aux Pays-Bas. Pour son treizième anniversaire le 12 juin 1942, Anne reçoit un carnet qu’elle avait montré à son père dans un magasin quelques jours plus tôt. Lorsqu’elle écrit, elle s’adresse à  Kitty , une amie imaginaire. Bien que ce soit un livre d’autographe, relié avec un morceau de tissu rouge et blanc et muni d’une petite fermeture à l’avant, Anne décide de l’utiliser comme journal. Les trois niveaux supérieurs de l’Annexe étaient cachés.

Le passage caché correspond au no 98 sur le plan. Façade de l’immeuble de la société Opekta sur le Prinsengracht en 2002. Les bureaux d’Otto Frank se situaient à l’avant du bâtiment tandis que l’Annexe se trouvait à l’arrière. Leur appartement est laissé dans un désordre apparent pour donner l’impression qu’ils étaient partis soudainement, et Otto laisse une note indiquant qu’ils s’en étaient allés en Suisse. La nécessité du secret de l’opération les contraint d’abandonner le chat d’Anne, Moortje. Victor Kugler, Johannes Kleiman, Miep Gies et Bep Voskuijl sont les seuls employés qui savent que la famille Frank se cache.

Annexe est la maison au centre avec un toit en pente. Vue depuis le clocher de l’église Westerkerk. Photographie prise depuis la lucarne du grenier de l’Annexe. Peter âgé de 16 ans, puis en novembre par Fritz Pfeffer, un dentiste et ami de la famille. Anne écrit son plaisir d’avoir de nouvelles personnes à qui parler, mais des tensions surviennent rapidement dans le groupe, forcé de vivre dans un environnement restreint. Anne passe l’essentiel de son temps à lire et étudier, tout en continuant à écrire son journal. En plus de fournir une description des événements dans leur ordre chronologique, elle écrit également à propos de ses sentiments, sa peur de vivre cachée, ses croyances, ses ambitions parmi lesquelles celle de devenir journaliste et écrivain, des thèmes qu’elle ne pense pouvoir partager avec personne.