La France au Moyen Âge PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche La ville, la France au Moyen Âge PDF spatial et social organisé, n’est pas une invention du Moyen Âge. La ville se différencie de la campagne par ses murailles élargies à plusieurs reprises en fonction du développement urbain. Les villes sont souvent situées dans des endroits stratégiques comme un estuaire, un cours d’eau navigable, un dernier pont avant l’embouchure d’un fleuve, un carrefour, des routes de commerce ou de pèlerinage. Empire romain se dote de remparts pour se protéger des invasions barbares : à Rome, le Mur d’Aurélien, construit dans les années 270, vient renforcer la défense urbaine.


Au-delà de la légende noire comme de l’image d’un Moyen Age enchanteur, cet ouvrage relate dix siècles de notre Histoire, pendant lesquels la Gaule romaine devient peu à peu la France moderne. De Clovis à Charles VIII, il raconte cette période qui a façonné les grands traits de nos campagnes, le plan du cœur de nos villes, l’essentiel de notre langue, une grande partie de nos institutions et de nos façons de penser.

Les peuples germaniques mettent à sac plusieurs cités en Occident comme dans l’Empire d’Orient. Paris est épargnée par les Huns en 451 mais Trèves est prise par les Francs en 440. Article détaillé : Renaissance du XIIe siècle. Plan reconstitué en 1705 représentant Paris en 1223. Le signe visible de ce renouveau urbain est l’élargissement des enceintes et la création de nouvelles paroisses urbaines. Rouen, une troisième muraille est construite au nord et à l’est.

Plusieurs villes françaises ont conservé une structure viaire et un aspect médiéval, par exemple Troyes, Rouen, Strasbourg, Metz, Lyon ou Vitré. La plus grande des villes byzantines est Constantinople. Les récits des voyageurs arabes célèbrent sa richesse et sa beauté. Plan de la ville de Bagdad entre 767 et 912.