Lourdes et Moise PDF

En pratique : Quelles sources lourdes et Moise PDF attendues ? La basilique de l’Immaculée-Conception est la première en date des basiliques de Lourdes, plus important centre de pèlerinage des Hautes-Pyrénées et de France. Le 2 mars 1858, lors de sa treizième apparition, la Vierge avait demandé à Sainte Bernadette :  Allez dire aux prêtres de faire bâtir ici une chapelle.


Sous forme d´icônes, S ur Esther et Frère Ephraïm (Communauté des Béatitudes) ont revisité le Message de Lourdes, avec une triple approche où Ancien Testament, Nouveau Testament et Lourdes se correspondent harmonieusement.A travers la présence de toutes les Fêtes Juives dans le Message de Lourdes, Marie rappelle le lien indissoluble unissant Juifs et Chrétiens. « Le Salut vient des Juifs » » (Jean 4, 22), et la condition de l´Evangélisation passe par le retour à l´Unité Primordiale qui, à l´époque de Jésus, en Palestine, existait entre les Juifs et les Judéo-chrétiens. C´était la Prière de Jésus pour le Salut du Monde:« Que tous soient UN, afin que le Monde croie. » (Jean 17, 21) Vivre dans l´Unité d´Amour Trinitaire, avec l´Eucharistie, sera chemin d´Unité. Et cette Unité est Temps du retour d´Elie, selon la prophétie de Malachie qui vient conclure l´Ancien Testament: « Quand le c ur des pères (les juifs) se tournera vers le c ur des fils (les chrétiens) » (Malachie 3, 23), et inversement, nous serons alors à la Fin des Temps. Tout dépend de notre Amour réciproque! Et de notre capacité à voir en l´autre le positif et les parties de vérité qu´il contient, sachant que toute Vérité est porteuse de Paix, à l´image de Jésus qui se définissait comme « le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jean 14, 6) et venait pour porter Sa Paix au Monde.

Bernadette transmit cette demande au curé de Lourdes. Pour nous conformer à la volonté de la Sainte Vierge, plusieurs fois exprimée lors de l’Apparition, nous nous proposons de bâtir un sanctuaire sur le terrain de la  Grotte, qui est devenu la propriété des évêques de Tarbes. La disposition des lieux rendit la construction difficile et nécessita des fonds assez considérables, outre le contournement de difficultés administratives : les travaux, ouverts le 13 octobre 1862 commencèrent par des travaux de voirie, l’aplanissement du sommet du rocher de Massabielle, la construction d’un énorme mur de soutènement surplombant et réservant l’entrée de la grotte, puis l’édification de la crypte au dessus de laquelle serait ensuite construite la basilique proprement dite. Les coûts furent couverts par des dons venus de France et de l’étranger, dont l’emploi fut contrôlé par une commission ad hoc composée de prêtres et de laïcs, sous l’autorité de l’évêque. Les plans furent l’œuvre d’Hippolyte Durand, architecte dans la mouvance de Viollet-le-Duc, dont la dévotion envers l’Immaculée Conception ne souffrait pas de doute. De style néogothique,l’édifice est construit au-dessus d’une crypte desservie par un long couloir d’accès dont l’entrée est surmontée d’un médaillon figurant le pape Pie IX.

La crypte, occupant moins de cinquante mètres carrés, comprend cinq chapelles – la chapelle Saint Michel abrite une châsse en orfèvrerie conservant des reliques de Sainte Bernadette. Les murs sont entièrement couverts d’ex-votos. La basilique supérieure mesure cinquante et un mètres de long et vingt et un mètres de large. Toutes les fenêtres sont ornées de vitraux. L’édifice a une capacité de 700 places. La construction utilise une pierre de couleur grise avec des nervures et des arcades de couleur blanche. La basilique possède quarante-deux fenêtres, disposées sur deux niveaux et occupant une surface d’environ cent cinquante mètres carrés.

Le projet des vitraux est du chanoine Lambert, du diocèse de Paris, et le dessin de Lucien Laurent-Gsell. Ils ont été offerts par des diocèses, des paroisses, des congrégations religieuses ou même par des donateurs particuliers. Sainte Germaine de Pibrac récite le chapelet. Saint Pierre est conduit hors de prison par l’ange. Jean-Baptiste désigne Jésus comme  l’Agneau de Dieu . Moïse reçoit l’ordre de construite un sanctuaire.