Toutes les matières en FICHES Terminale ST2S – Sciences et Technologies de la Santé et du Social PDF

L’info nationale et régionale sur les métiers et les formations. Ministère de l’éducation nationale, de toutes les matières en FICHES Terminale ST2S – Sciences et Technologies de la Santé et du Social PDF’enseignement supérieur et de la recherche.


Un ensemble de fiches pour réviser toutes les matières de l’année et s’entraîner pour le Bac :

  • Des fiches de cours synthétiques par matière ;
  • De nombreux exercices d’entraînement au Bac et leurs corrigés ;
  • La présentation des épreuves du Bac et des conseils méthodologiques pour comprendre ce que l’examinateur attend des candidats.
  • + le parcours Admission Post-Bac (APB) expliqué pour réussir son orientation.

    Que faire après le bac ? Sciences et techniques sanitaires et sociales, biologie et physiopathologie, sciences physiques et chimiques le bac ST2S concerne les élèves qui souhaitent s’insérer dans les secteurs du social et du paramédical. Onisep – Les sciences sanitaires et sociales ainsi que la biologie et la physiopathologie humaines sont des enseignements importants du bac ST2S. Ce bac s’adresse aux élèves intéressés par les relations humaines et le travail sanitaire et social. Qualités souhaitées : autonomie, esprit d’initiative, sens du contact, aptitude à communiquer et à travailler en équipe. La formation comporte aussi des matières générales : français, histoire-géographie, mathématiques, sciences physiques et chimiques, langues vivantes, éducation physique et sportive, etc.

    Autres enseignements importants : la biologie et la physiopathologie humaines qui étudient l’organisation et les grandes fonctions de l’être humain, les maladies, leur prévention et leur traitement. 20 seront pris en compte à l’examen du bac. 2de à la terminale, pour vous guider dans vos choix de formation. Ils vous permettront de consolider vos compétences et d’améliorer vos méthodes de travail. Si vous souhaitez choisir une nouvelle orientation en cours ou en fin d’année de 2de ou de 1re, des stages passerelles vous permettront d’acquérir les connaissances indispensables dans les disciplines que vous n’avez pas étudiées dans votre série ou voie d’origine.

    Assurés par des enseignants, ces stages peuvent être proposés aux élèves volontaires spécialement motivés, sur recommandation du conseil de classe. Poursuites d’études et insertion Les BTS et les DUT des domaines du paramédical et du social sont dans la suite logique du bac ST2S. On peut y ajouter les BTS esthétique-cosmétique ou encore hygiène-propreté-environnement. Les études dans le domaine social conduisent aux métiers d’assistant de service social, de conseiller en économie sociale et familiale, d’éducateur spécialisé ou encore d’éducateur de jeunes enfants. Autres possibilités : les métiers de secrétaire médical ou de gestionnaire de prestations sociales. Sport : STAPS ou pas ? Faire entrer l’École dans l’ère du numérique  : une des mesures clés du projet de loi pour la refondation de l’École.

    Ce sera moi » : retrouvez les saisons 1,2 et 3. Avec le développement d’Internet et du WEB 2. 0, les usages des TIC se sont développés et la grande majorité des citoyens des pays industrialisés les utilise pour accéder à l’information. La filière nécessitent de plus en plus de compétences en communication, marketing et vente, la technique n’étant qu’un support de la communication et d’organisation. Les usages des TIC s’étendent, surtout dans les pays développés, au risque d’accentuer localement la fracture numérique et sociale ainsi que le fossé entre les générations. L’expression  technologies de l’information et de la communication  transcrit une locution anglaise utilisée dans diverses instances internationales qui correspond à peu près au domaine de la télématique.

    Les technologies de l’information et de la communication sont des outils de support au traitement de l’information et à la communication, le traitement de l’information et la communication de l’information restant l’objectif, et la technologie, le moyen. Mais cette définition se limite à la convergence de l’informatique et des télécommunications en vue de communiquer et ne tient pas compte de l’impact de la convergence numérique dans les multimédias et l’audiovisuel. Ensemble des technologies issues de la convergence de l’informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications, qui ont permis l’émergence de moyens de communication plus efficaces, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la diffusion et l’échange de l’information . La diffusion rapide des accès à l’Internet à haut débit a permis une explosion des usages des services audiovisuels qui prennent une importance accrue dans le concept des TIC, non seulement au niveau de la communication, mais aussi au niveau de la gestion des informations et des connaissances et au niveau de leur diffusion.

    Cette extension du concept des TIC est à l’origine de nombreux débats en raison de l’importance de son impact sur la société. 1990 et au début des années 2000 pour caractériser certaines technologies dites  nouvelles . La qualification de  nouvelles  est ambigüe, car le périmètre des technologies dites nouvelles n’est pas précisé et varie d’une source à l’autre. En raison de l’évolution rapide des technologies et du marché, des innovations déclarées  nouvelles  se retrouvent obsolètes une décennie plus tard. Parfois il s’agit de distinguer les technologies basées sur l’Internet par opposition aux télécommunications traditionnelles. Parfois, les NTIC incluent aussi la téléphonie mobile, mais les premières technologies mobiles qui ont plus de trois décennies peuvent-elles être qualifiées de  nouvelles  ? Cela montre qu’il n’est pas utile d’établir des catégories rigides pour distinguer ce qui est nouveau de ce qui ne l’est pas.

    TIC ou Technologies de l’Information et de la Communication ne sont pas mentionnés. Les TIC sont devenus également un enjeu crucial pour la production et la diffusion des biens culturels. Un rapport des Nations unies insiste sur l’impact de la convergence des TIC : « La convergence a supprimé nombre de distinctions entre les secteurs des TIC, notamment la radiotélédiffusion, l’informatique et les télécommunications, et a favorisé l’innovation dans des secteurs autres que les TIC, tels que les services financiers. La fertilisation croisée des produits issus de domaines autrefois bien séparés et maintenant confondus est à l’origine d’une multitude de services innovants.

    Les quelques exemples suivants montrent qu’il est de plus en plus difficile d’étudier l’un des domaines des TIC sans tenir compte des autres. Par exemple France Telecom est devenue également un distributeur de chaînes de télévision et de musique. Exemple 2 : les réseaux des TIC. Dans les années 1980, un ordinateur servait essentiellement au traitement de texte et au calcul avec un tableur.